Ryogoku (Sumotori) - Odaiba

Publié le par Antoine

J45 - Jeudi 14 Mai - Ryogoku - Odaiba

1336 kms


Experience très enrichissante aujourd'hui : les Sumos !


A Tokyo se déroule un grand tournoi de sumotori qui a commencé le 10 Mai. Toutes les stars internationales s'y retrouvent tous les jours pour s'affronter dans des "bouts" (combats).


On part vers 5h50 de l'appart pour s'y rendre et y arriver vers les 7h00 du matin devant les guichets. L'ouverture est à 8h00 et seulement 350 places "unreserved" sont en ventes chaque jour. Elles sont les moins cheres (2100 yens), les autres montent jusqu'à plus de 70 000 yens !!! Bien entendu, ces places économiques sont les plus éloignées de l'arène. Mais grace à pas mal d'astuces trouvées sur le net, on a appris qu'en venant tôt le matin, on pouvait assister aux combats des jeunes sumotoris aux meilleures places, c'est le super bon plan du jour ! Les 2 premières heures, on était à 3 mètres de l'arène et meme si ne ce sont pas encore des stars, les combats restent très impressionnants d'aussi proche.



Sur les drapeaux sont marqués les noms des grands sumos actuels:





Plus la journée avance et plus on a reculé dans les sièges pour arriver tout au fond lorsque les supers stars sont entrées (la photo juste en dessous est encore le matin après etre monté un peu, après l'arène était presque pleine). Quoi qu'il en soit, ca vaut très largement son prix et l'ambiance est survoltée. Des vrais rocks-stars avec paparazis à la sortie et groupies hurlant le nom de leur idole.



Ils ne se font pas de cadeau, cela reste très violent, mais avec un grand respect.



Coté cérémoniale, c'est aussi très déstabilisant. Il y a des chanteurs qui appellent les sumos au début de chaque combat, puis le rituel commence. 3 minutes de rituel et souvent 3 secondes de combat ;) parfois beaucoup plus quand la fatigue se fait sentir des deux cotés. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce ne sont pas toujours les plus gros qui gagnent, c'est d'ailleurs bien souvent l'inverse. En tout cas c'est plus violent que ce qu'on peut imaginer, notamment la première seconde, lors de l'impact des deux combattants se jettant l'un sur l'autre de tout leur poids.


Le midi, pour se reposer de tant d'effort en regardant tout ce sport, on est allé manger et faire la sieste dans un parc à coté.




De retour de la pause (les sumos eux n'ont pas cessé les combats), l'arène se remplit peu à peu et le vrai show commence vers 14h30 : présentation des sumos et danses traditionnelles entrecoupent les combats, on restera jusqu'à la fin vers 18h00 avec la danse de l'arc.



En bleu, ci dessous, il s'agit très problablement d'une super star, car, des son entrée sur le ring, la foule est entrée en délire en hurlant son nom ! Il a joué une comédie incroyable pour provoquer son adversaire et il l'a d'ailleurs battu en 3 secondes et quelques baffes :) (j'ai la vidéo;)


La danse de l'arc à la fin du tournoi:



Ensuite direction Odaiba pour avoir une vue magnifique sur Tokyo by night depuis le port. On se fera d'ailleurs péter le bide dans un restaurant chinois à volonté (rien à voir avec ceux que l'on trouve en France, la qualité et surtout la diversité y est totalement différente, 2000 yens par personne tout de meme, 15 euros).






Antoine

Publié dans Japon

Commenter cet article

Antoine 15/05/2009 17:38

Non, pas lassant pour moi en tout cas (Sab un peu sur la fin car le ceremonial est qd meme long). En fait l'ambiance et l'interet des combats monte en intensité au fur et à mesure, donc ca maintient l'intéret.

Eric+M 15/05/2009 15:18

Super les sumos !

Nico 15/05/2009 14:06

Super la journée avec les sumos.
Ce n'était pas lassant au bout d'un moment?